Dixième séance 2018/2019 du séminaire «Sociétés en mutation» 17 mai 2019

La dixième séance 2018/2019 du séminaire commun de l’axe C – Sociétés méditerranéennes en mutation (actualité des terrains et méthodes) aura lieu le vendredi 17 mai 2019 – de 15h à 18h, salle 308 de la MILC (35 rue Raulin, 69007 Lyon)

Il s’agit d’une séance mutualisée avec le séminaire “Nommer les Hommes dans les mondes anciens” de l’axe A.


Gilles Van Heems (Université Lyon2, HiSoMA), Changement de langue, changement de société ? Réflexions sur la latinisation de l’Italie (et plus précisément de l’Étrurie)

Répondante : Anna Cannavò (CNRS, HiSoMA)

L’Italie du Ier millénaire av. J.-C., souvent présentée comme une mosaïque de peuples et un conservatoire de langues, est assurément un cas privilégié pour qui veut réfléchir aux phénomènes de transition linguistique et aux conditions linguistiques et sociales qui les rendent possibles : l’histoire linguistique de ce territoire, où sont attestées un grand nombre de langues généalogiquement et typologiquement très diverses, en contacts très précoces les unes avec les autres, et documentées, même inégalement, par un patrimoine épigraphique parfois très conséquent, est en effet marquée par ce qu’on appelle la latinisation, c’est-à-dire ce processus qui conduit l’ensemble des peuples de l’Italie préromaine – à l’exception des zones hellénophones – à abandonner leur idiome au profit du seul latin de Rome au plus tard à la fin du Ier millénaire ou au début de l’ère chrétienne

Inséparable, mais distinct de la romanisation, ce processus, qui mérite d’être étudié de près, non seulement pour en comprendre les causes et les étapes, mais aussi pour réfléchir aux enjeux historiques d’une telle mutation, sera traité à travers quelques dossiers documentaires particulièrement significatifs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.