Cinquième séance 2018/2019 du séminaire «Sociétés en mutation» 8 février 2019

La cinquième séance 2018/2019 du séminaire commun de l’axe C – Sociétés méditerranéennes en mutation (actualité des terrains et méthodes) aura lieu le vendredi 8 février 2019 – de 15h à 18h, salle 410 de la MILC (35 rue Raulin, 69007 Lyon)

Cristina Corsi (Université de Cassino, professeure invitée à l’ENS), La christianisation du voyage. Les infrastructures d’assistance aux voyageurs à la fin de l’Antiquité, entre crise et ‘résistance’.

Répondant : P.-L. Gatier (CNRS, HiSoMA)

Au IVe siècle après J.-C. le nombre de sources qui évoquent les formes d’hospitalité et d’accueil offertes aux voyageurs augmente considérablement. Les sources archéologiques et écrites montrent un grand effort, entrepris par l’État et des particuliers, pour l’entretien et la maintenance des infrastructures de service à la circulation.

Itinéraires de pèlerinage entre Europe et Proche-Orient aux IVe et VIe s. ap. J.-C. (© C. Corsi)

En particulier, le soi-disant Itinerarium Burdigalense, un document qui registre toutes les étapes d’un voyage effectué en l’an 333 après J.-C. de Bordeaux à Constantinople et retour, montre qu’au milieu du IVe siècle, le réseau de communication impérial qui s’étendait de l’Europe occidentale au Proche-Orient était parfaitement efficace, et que les citoyens romains comptaient sur cette incroyable infrastructure même lorsqu’ils voyageaient à titre privé ou entreprenaient un voyage de pèlerinage.

Le xenodochion de Mérida d’après P. Mateos Cruz , «Identificación del Xenodochium fundado por Masona en Mérida», in IV Reunió d’Arquelogia Cristiana Hispànica (Lisboa 1992), Barcelone, 1995, p. 309-316, fig. 3.

Parallèlement, s’opère la bureaucratisation du service étatique chargé de la gestion du trafic (le cursus publicus), qui semble être de plus en plus utilisé aussi par les ecclésiastiques.

Enfin, la comparaison des itinéraires de pèlerinage du IVe siècle après J.-C., l’itinerarium Burdigalense en premier lieu, démontre que, même si l’organisation derrière la gestion de la circulation routière est toujours efficace dans les cinquante années écoulées entre les voyages du pèlerin de Bordeaux et d’Égérie, l’attitude des pèlerins a radicalement changé, puisqu’ils semblent privilégier d’autres types d’infrastructures d’hébergement, fournies par les monastères et les églises locales.

Extrait de la mosaïque de Madaba représentant la ville de Jérusalem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.